Pau : une nouvelle plainte déposée après un décès en prison

 

(Archives Jean-Philippe Gionnet)

 

Chantal Favre se bat toujours pour connaître la vérité sur la mort de son fils Fabrice Latapie, décédé d’une overdose à la maison d’arrêt de Pau il y a tout juste quatre ans, le 5 août 2008. Comme elle l’avait annoncé, son avocate, Me Denise Pombielh, a déposé devant le doyen des juges d’instruction une plainte contre X avec constitution de partie civile pour homicide volontaire, homicide involontaire, mise en danger de la vie d’autrui et non-assistance à personne en danger.

Elle n’a cependant pas pu saisir le tribunal administratif avant la date anniversaire du décès, comme elle le souhaitait : « Je n’ai toujours pas le dossier pénitentiaire, ni l’intégralité du dossier médical » explique l’avocate. « J’ai été dans l’impossibilité de déposer ma requête, qui doit être complète et surtout à laquelle des pièces aussi importantes doivent être annexées, à cette date symbolique. Le procureur nous avait indiqué que ces pièces étaient sous scellés. Entre-temps, elles ont été restituées à la maison d’arrêt. Nous avons écrit en recommandé, il y a presque un mois. Nous n’avons toujours pas de réponse ».

 

source :http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2012/08/04/deces-en-prison-une-nouvelle-plainte-deposee,1093271.php
This entry was posted in Actualités, informations, Ils ont été tués and tagged , , , , . Bookmark the permalink.