Lettre de Joseph Wetter, détenu à la prison de Corbas, 01.08.12 (G.E.P.)

Détenu depuis le 29.05.2009 dans 2 établissements et les 18 morts dont 16 à CORBAS 69962 !

Les prisons françaises sont le reflet de votre société 67.373 détenus pour 57 00 places et la vision de demain est dégradation inéluctable le plafond sera de 80 000 détenus dans la fin de décennie, les peines ayant été multiplié par quatre et le rhyme soutenu des incarcération et le parc meuble qui ne cesse de croitre les usuriers qui ne sont pas prêt à investir dans des écoles et pour cause les desseins mercantilles inavouables aux détriments du contribuable que vous êtes !

Les RP et RPS réduits à leurs plus simples expressions dut au bon plaisir d’un ex-président plus connus par ces appointages supérieurs de ce monde et les frasques napoléonien en talonnette pour des castes priviliégiées, la France attend autre chose que des lots à la hussarde et contre productive les faits sont là et têtus 67 373 détenus.

Rappel aux surveillant de l’art 129 ‘les personnels doivent se conduire… blabla… et suscite leur RESPECTS et le bon ordre des établissements ».

Itélé 29.06.2012, 05 heures information en continue scoop d’une importance d’état ? … un détenu a offert des paquets de pâtes pour nourrir ces enfants ; les aliments ont été remis à la mère lors d’un parloir !!

Je ne sais qui tu es mais je te salue bien bas mon gars et ton geste te grandit.

Par contre je n’ai pas de mot pour cet ectoplasme qui a proféré cette insanité espérons que ce n’est pas congénital.

27.04.2012 le progrès p.12 fin de texte certain ferait bien de mesurer leur propos ils se grandiraient.

Le syndicalisme est une notion trop noble, trop chargée historiquement et d’une dignité pour qu’elle soit utilisée par le personnel pénitentiaire parlons plutôt de corporatisme pénitentiaire.

Nos politiques de tout bord ces nantis d’un monde servile à souhait et cette élite qui construit chaque jour sa jouissance prérogative sur cette masse inerte, d’ailleurs se laissent elles pas convaincre non par les faits, même inventés mais par la cohérence du système.

Vos regrets sont mes dégoûts et les explications alambiqués mes victoires de vos uchronies !

Un tzigane français

This entry was posted in Groupe Enquête Prison and tagged , , . Bookmark the permalink.