Prison de Maubeuge : une plainte contre non assistance à personne en danger

Michel Drevet, le père de Nicolas Drevet, ce détenu de la prison de Maubeuge qui est décédé le 12 juin dans sa cellule, s’est finalement constitué partie civile. « J’ai également déposé plainte contre X pour non-assistance à personne en danger », ajoute-t-il.

Nicolas Drevet était âgé de 29 ans et purgeait une peine de 18 mois d’emprisonnement suite à de multiples petits délits. Son père indique qu’il souffrait de crises au niveau du pancréas qui provoquaient d’intenses douleurs.

Mais impossible de savoir si cela a un lien avec le décès. Car depuis, une information judiciaire a été ouverte par le parquet d’Avesnes-sur-Helpe. Un juge d’instruction mène les investigations et la famille n’a donc aucun élément du dossier, comme les résultats de l’autopsie pratiquée sur le corps de Nicolas.

C’est d’ailleurs ces raisons qui ont poussé Michel Drevet, en quête de réponses, à se constituer partie civile Il a également écrit au président de la République pour lui exposer son cas.

Source : http://www.lavoixdunord.fr/region/maubeuge-michel-drevet-s-est-constitue-partie-civile-ia23b44386n1498259

Témoignage de Michel Drevet ( trouvé sur Facebook ) :

Mon fils Nicolas pour des faits que je qualifierais de mineurs mais répétés est entré à la prison de Maubeuge Assevent le 1er juin 2013 pour y purger une peine qui devait être de 18 mois.
Le 12 juin 2013 la sous directrice de la prison appelle ma femme pour lui annoncer de façon brutale que notre fils était décédé ce matin là et qu’il était transporté à Lille pour autopsie pour moi même j’ai appris la nouvelle 30 mn plus tard et me suis effondré.
Ce n’est que 8 jours plus tard que l’on a pu se rendre à l’institut médico- légal de Lille pour le voir :  5 mn à visage découvert, il a été mise en bière, les sellés ont été posé et nous a été rendu pour inhumation dans le caveau familial de Ferrière la grande.
Peu après j’ai demandé un RDV à monsieur le directeur de cette prison je voulais en savoir plus sur les causes de sa mort se retranchant derrière le secret de l’instruction ne m’a pas dit grand-chose.
A deux reprises j’ai demandé à avoir un parloir avec son co détenu qui m’ont été tout deux refusé.
J’ai porté plainte contre x pour non assistance à personne en danger auprès du procureur de la république et je me suis porter partie civile dans le but de connaitre peut être la vérité.
Les media se sont associé à moi pour faire connaitre les faits; j’ai aussi écrit à monsieur le Président de la république car je trouve anormal que 12 semaines plus tard je ne sache toujours pratiquement rien cela m’est insupportable et ajoute à ma très grande peine une torture morale dont je me passerait bien.
Des zones d’ombre couvrent cette affaire j’ai le sentiment que l’on me cache des choses les nombreux articles que j’ai pu lire dans des forum spécialisé du net me conforme dans cette voie.
Si je m’adresse à vous en ce jour c’est pour vous demander de diffuser au maximum afin que je connaisse enfin la vérité car j’en viens à émettre des doutes sur l’impartialité même des tribunaux.

 

This entry was posted in Ils ont été tués, Témoignages ( de proches) and tagged , , , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.