Le « feu » couve toujours au centre de détention d’Argentan

Suite à la mutinerie survenue vendredi dernier, des surveillants ont bloqué l’accès du site ce dimanche matin. Ils dénoncent une dégradation du climat au sein de l’établissement.

Une quinzaine de détenus, selon l'administration pénitentiaire, se sont rebellés vendredi dernier à Argentan
Une quinzaine de détenus, selon l’administration pénitentiaire, se sont rebellés vendredi dernier à Argentan

Ce dimanche matin, une trentaine de surveillants ont bloqué l’accès du centre de détention d’Argentan. Ce mouvement de protestation intersyndical fait suite à la mutinerie survenue vendredi dernier au sein de l’établissement. Certains manifestants ont même évoqué la possibilité d’empêcher les familles des détenus d’accéder aux parloirs. Cette initiative n’a pas suscité de consensus. Le blocage, débuté à 7 h 30, a été levé dans le courant de la matinée.

Le directeur interregional de l’administration pénitentiaire est attendu ce lundi au centre de détention d’Argentan. Selon cette administration, une quinzaine de détenus seraient à l’origine de la mutinerie de vendredi dernier. Six d’entre eux auraient été transférés et les autres placés à l’isolement. Le maintien des parloirs ce dimanche a sans doute permis que la situation ne se dégrade encore un peu plus.

(… )
Certains représentants syndicaux n’hésitent pas à parler de « climat mafieux » au sein de certains étages de l’établissement. Vendredi, Joseph Rousseaux, délégué régional adjoint FO Pénitenciaire, déclarait au micro d’une de nos équipes que « quand on laisse un certain laxisme s’installer pendant plusieurs mois, c’est normal que le jour où on veut reprendre le contrôle de la situation ça se passe comme ça« . Ce dimanche, Bruno Kernies, du syndicat Ufap justice, affirme que « les détenus n’ont plus peur parce qu’il n’y a plus de sanction immédiate, il n’y a plus de discipline« . Une mesure cristallise le mécontentement des surveillants: la disparition des fouilles systématiques. Cette mesure devrait être effective au centre de détention d’Argentan le 14 décembre prochain.

 

Source : http://basse-normandie.france3.fr/2013/12/08/le-feu-couve-toujours-au-centre-de-detention-d-argentan-373637.html

Lire plus : http://www.lejournaldelorne.fr/2013/12/06/une-mutinerie-declenchee-au-centre-de-detention/

This entry was posted in Actualités, informations and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.