Prisonniers en révolte : quotidien carcéral, mutineries et politique pénitentiaire en France (1970-1980)

Le 11 décembre 1971, les insurgés occupent la quasi-totalité de la centrale Ney à Toul. Des prisonniers, surtout les jeunes, prennent d’assaut les toitures aux cris de « À bas la dicta­ture ». Des tuiles, qui serviront de projectiles, sont arrachées, les prisonniers s’accrochant à la charpente restante. Ils chan­tent L’Internationale mais aussi La Marseillaise. Ces prison­niers dominent la ville, les photos de presse les montrent sur les toits.

C’est une pre­mière. Car depuis que la prison existe, les corps et les visa­ges de ses occu­pants sont invi­si­bles, dis­­si­mu­lés der­rière de hauts murs et de soli­des portes. D’objets, voilà qu’ils devien­nent sujets. Et qu’ils par­lent. Ainsi, ils ten­tent de s’expli­quer, du haut de leur per­choir, auprès de la foule mas­­sée au pied des murs d’enceinte. Ils racontent leur vie en déten­tion. « Nous ne pou­vons plus vivre comme ça. » « Nous vou­lons que tout se passe dans le calme. Mais si c’est néces­­saire, nous sommes prêts à y lais­ser notre peau. »

L’auteure s’appuie sur des sour­ces nom­breu­ses et variées pour décrire la prison dans une période cru­ciale qui voit éclater, dans le sillage de Mai 68, des révol­tes de pri­son­niers. Livre d’enquête sur la situa­tion car­cé­rale durant ces années de révol­tes, il est aussi le média­teur de la parole ordi­nai­re­ment inau­di­ble des déte­nus.

Anne Guérin, jour­na­liste et socio­lo­gue, membre de l’Observatoire inter­na­tio­nal des pri­sons, a publié « Prisonniers en révolte » chez Agone en 2013.

Bernard Bolze, fon­da­teur de l’Observatoire inter­na­tio­nal des pri­sons. est l’auteur de « Prisons de Lyon, une his­toire mani­feste » (Lieux Dits éditions, 2013),

RDV SAMEDI 14 Décembre à 15H à la Librairie libertaire La Gryffe

5 rue Sébastien Gryphe, 69007 Lyon. Métro Saxe-Gambetta

Tel/fax : 04 78 61 02 25 – www.lagryffe.net

Ouverture du lundi au samedi de 14 h à 19 h

 

Source : http://rebellyon.info/?Prisonniers-en-revolte-quotidien

This entry was posted in Comment ils nous enferment and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.