JUSTICE POUR ADAMA TRAORE

 

L’image contient peut-être : une personne ou plus et texte

Adama Traoré, jeune homme de 24 ans, est tué le 19 juillet 2016, le jour de son anniversaire, lors de son interpellation par des agents de la gendarmerie de Persan.
Lors de cette interpellation, alors qu’il n’oppose aucune résistance, il est maintenu au sol sous le poids de trois gendarmes qui le menottent. Il se plaint à de nombreuses reprises de ne plus pouvoir respirer et perd connaissance dans le véhicule. Une fois à la gendarmerie, il est laissé gisant au sol, encore menotté. Les pompiers ne parviendront pas à le réanimer. Ce sont, sans nul doute possible, les techniques d’interpellation, la clé d’étranglement et le plaquage ventral, qui l’ont tué. Des techniques à l’origine de nombreuses morts, et qui ce jour-là ont été utilisés contre lui.
Depuis ce soir, les autorités de la gendarmerie, la mairie de Beaumont-sur-Oise, les instances judiciaires ou encore le ministère de l’intérieur ont déployé un tissu de mensonges et on exercé toutes les pressions possibles afin d’entraver notre lutte pour la Justice et la Vérité pour Adama. 

La mort d’Adama s’ajoute hélas à la longue liste des victimes des meurtres et des mutilations perpétrés par les forces de l’ordre. L’histoire de notre fils, frère et ami fait aujourd’hui écho à des centaines d’histoires ignorées ou méprisées par la justice. Le combat mené depuis 1 an à présent a permis de mettre en lumière de nombreux mensonges des institutions judiciaires et politiques. Cette lutte menée par la famille, les amis et les habitants de Beaumont-sur-Oise, Champagne, Persan, Bruyère et toutes les villes limitrophes a su être efficace et ce dès le lendemain de la mort d’Adama. Les circonstances de la mort d’Adama ont ainsi être pu clarifiées. Grâce à une contre-expertise demandée par la famille, il est désormais établi que l’asphyxie est la cause de sa mort. 

Cette lutte ne s’est pas faite sans sacrifices et sans douleurs. Depuis la mort d’Adama, notre famille doit affronter l’acharnement et la répression des institutions judiciaires. Depuis le 19 juillet 2016, Bagui, Youssouf, Cheikne et Yacouba Traoré, Dooum’s et d’autres soutiens ont été arrêtés et certains dorment toujours derrière les barreaux. La lutte pour la Vérité et la Justice au nom d’Adama est un pénible parcours où tout est mis en œuvre afin de détruire notre famille en nous harcelant et en tentant de nous noyer sous les affaires. La première violence provient des gendarmes responsables de la mort de notre frère, fils et ami Adama. Or, c’est notre famille et nos quartiers que la Justice tente de criminaliser. Nous devons nous battre pour notre droit à la Vérité et la Justice alors même que les gendarmes responsables de la mort d’Adama n’ont à ce jour pas été entendus par les gendarmes afin de procéder à une mise en examen. 

Bagui et Yacouba Traoré, Doom’s et tous nos soutiens qui sont toujours en prison doivent se battre depuis leur cellule pour la Vérité et la Justice. Nous mettons toutes nos forces dans ce digne combat. 

C’est pourquoi nous vous invitons tous à participer à la première commémoration de la mort d’Adama Traoré le samedi 22 juillet 2017 à Boyenval, Beaumont-sur-Oise.
Nous marcherons en son nom dès 14h30. Nous organisons également un grand repas, de nombreux échanges, un théâtre forum et des animations pour enfants. Nous vous attendons nombreux et nombreuses pour cette journée aussi important qu’intense dans notre combat.

RENDEZ-VOUS SAMEDI 22 JUILLET DÈS 14H A BOYENVAL, BEAUMONT-SUR-OISE 

Pas de Justice, pas de Paix!

Le comité Vérité et Justice pour Adama

———–

PROGRAMME:

14h30: Marche au départ du rond-point de Beaumont-sur-Oise, après le pont

Au retour de la marche sur le terrain de Boyenval, plusieurs activités:

– Echanges et débats
– Théâtre Forum de mise en situation des violences des forces de l’ordre et prévention par l’auto-défense civique
– Jeux et structures gonflables
– Grand repas

Sur FB : https://www.facebook.com/events/1339323109479113/

This entry was posted in Appel a soutien and tagged , , , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.