Lettre d’une personne détenue à la prison d’Annoeullin, adressée à L’Envolée, 3.10.12 (G.E.P.)

Bonjour la radio,

Je vous écris pour vous rapporter ce qui se passe dans cette prison. Je suis ici depuis dix mois, incarcéré depuis quatre ans, j’ai encore vingt mois à faire. Il y a ici une tension constante avec les agents, de nombreuses provocations verbales et physiques.

Certains vous empêchent de téléphoner en interrompant la communication sous de prétextes approximatifs. Certains détenus voient leur demande de permission de sortir ou leur aménagement de peine refoulés car ils ont cédé à des provocations verbales, agencées à cet effet.

Il y a eu le cas de Malin Mendy. Mon ami a été provoqué alors qu’il cuisinait dans l’office. Ils l’ont alors tabassé, conduit au mitard (trente jours), lui ont infligé deux ans fermes et l’ont transféré. Au passage ils ont détruit son paquetage et trahi le secret médical en dévoilant son état de santé à la population carcérale.

On a le sentiment de leur appartenir, d’être leur objet d’entraînement, leur sac de frappe. On ne sait jamais qui sera leur prochaine victime.

Vous pouvez vérifier l’article consacré à Malin dans la Voix du Nord du 21 juin, l’OIP est aussi alerté de ce qui se passe ici. Les juges ne font rien, ils font la sourde oreille car rien ou presque ne filtre.

Je suis de la région parisienne, je suis arrivé ici par mesure d’ordre et je me retrouve à l’index de tout. Je suis en attente de transfert mais ils jouent la montre et font tout pour retarder celui-ci.

Je n’ai vu que la haine et rien d’autre dans cet endroit. Rester ici, c’est faire une sortie sèche avec la récidive à la clé. Ils n’ont rien à proposer, rien à offrir, c’est une prison indigente gérée par des incapables, des vendeurs de rêve qui n’ont rien en stock sauf des mirages. J’espère que vous pourrez refléter l’ambiance car franchement il y a péril en la demeure pour chacun d’entre nous. Nous sommes sur nos gardes, désireux d’éviter tout affrontement. Ce milieu est dangereux, ils sont capables du pire.

Merci de l’intérêt porté.

This entry was posted in Groupe Enquête Prison and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.