Lettre de Malin Mendy, Prison de Laon, du 26 septembre 2012 (G.E.P.)

Tout le soutien que vous ainsi que les organismes pouvez m’apporter me touche profondément. Recevez mes excuses pour ce retard ! J’ai toujours pas récupéré depuis cette agression dont je suis l’unique victime… Ah les méfiances ! Et fidèle à moi-même, je ne demande que mes droits soient respectés. Mais à Annoeullin je n’ai pas l’intention de laisser ces gens torturer autrui, et briser des familles… C’est là réalité, et je diffame pas ! Cependant je vous donne mon accord pour tout disposition que vous jugerez utile, et de communiquer mes écrits, relayés dans l’intégralité afin que vérité soit révélée au grand jour. Comme vous le savez je suis passé en appel le 14/08 à Douai, délibéré le 24/09 ! Aujourd’hui même, j’attends patiemment la décision… (quoi qu’ils me condamnent je vais en cassation!) car je n’ai pas à être condamné. Je n’ai rien fait… et je ne l’accepterai jamais, d’être la mule d’un système qui se pense intouchable… Ils sont très très sûrs d’eux , puisqu’il y a des tribunaux qui les protègent et leur donnent toujours plus de droits à torturer en toute impunité ! Mais sachez que chaque jour qui passe, je pense à ce 30 avril 2012 dans l’office du CP d’Annoeullin ! C’était de la haine de la part de ces « cow-boys du Nord » d’Annoeullin, établissement de non droit et d’abus parfois permanents. Depuis que je fréquente le milieu carcéral (1984, je n’en suis pas fier), je n’ai jamais subi tant de haine de la part de ces cow-boys qui sont passibles de la cour d’assises ! Il faut que ces tortures et les condamnations cessent, car le traumatisme engendre la haine, et ce n’est pas que les détenus qui le subissent, enfin, y a des humains dans ce monde, mais que font-t-ils ? Pourquoi ils préfèrent le silence que la vérité ? Ils se protègent tous, et c’est là que la confiance règne, et qu’il n’y a qu’un seul contre tous… Le puissant rabaisse toujours l’impuissant, à cause de quelques personnes qui n’ont pas à exercer ce métier humain et digne alors qu’ils ne sont pas respectueux d’eux-mêmes, et puis le mensonge est leur maladie. Le respect d’autrui ne fait pas partie de leur réglementation. Voilà la réalité et mes mots qui sortent du vécu. J’ai toujours assumé mes bêtises et mes peines méritées et non méritées mais me condamner à 24 mois fermes avec mandat de dépôt à la clé pour avoir été agressé par des tortionnaires. Non ce n’est pas M. Malin Mendy, ça non. Bon, je pense que ce soir je vais en garde pour la proph ! Mais je vous rassure, depuis mon à arrivée à Laon, ça va bien mieux ! Et comme vous le savez, mon délibéré est programmé au 24/09/12, à ce jour j’attends la décision.

Je vous quitte en vous faisait part de toute mon amitié et vous remercie infiniment de votre soutien.

Solidairement à tous, vous avez mon accord pour tout, je n’ai rien à cacher.

 

This entry was posted in Groupe Enquête Prison and tagged , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.